Monte Mottarone, belvédère sur le lac Majeur

logo

Monte Mottarone, belvédère sur le lac Majeur

Texte et photos - Christophe Menei

Crise sanitaire oblige, nous voilà confinés, privés de ces grands espaces, de ces cols que l'on aime tant et qui font l'essence de notre sport. Afin de combler ces jours de vide et d'attente de retour au grand air, je vais vous présenter une montée idéale à escalader au printemps, que j'avais découverte il y a tout juste un an. Direction l'Italie, le Piémont, le Lac majeur... Nos cousins transalpins ont été frappés si durement ces dernières semaines qu'il me semblait opportun d'avoir une pensée pour eux. Penser à l'Italie à travers le prisme du vélo, en vous faisant y découvrir une petite pépite méconnue, le Monte Mottarone, voilà tout ce qu'il est possible de faire à l'heure actuelle. En espérant que ces quelques lignes vous donnent envie d'aller découvrir ce coin si paisible du Nord de l'Italie, une fois que la vie aura repris le dessus! Vous ne le regretterez pas.

Officine Mattio lac Majeur

Il y a un an tout juste, je passais mes vacances au bord du lac Majeur. Comme l'année précédente, car le lieu est extrêmement apaisant et recéle de merveilles dont on ne peut faire le tour en une fois. Et puis ma passion pour l'Italie s'emplifie avec l'âge. Et puis lorsqu'on aime un endroit, pourquoi ne pas y retourner, encore et encore... Cette fois-ci cependant, me volià de retour avec mon vélo que je n'avais pas apporté avec moi lors de mon séjour précédent. Lors de ce premier séjour, je m'étais rendu en voiture au sommet du Monte Mottarone (1491m), une montagne surplombant le lac sur son versant Piémontais qui avait attirée mon oeil dès mon arrivée. Après quelques recherches rapides sur le net, j'avais découvert que le Giro était passé quelques fois ici. De quoi éveiller ma curiosité. Un saut en voiture donc pour découvrir cela et l'envie immédiate et irrepressible d'y revenir à la force des mollets s'imposait. La vue, la route, l'ambiance... tout semblait promettre une ascension à mettre à son tableau de chasse!

En route vers le Mottarone

Une montagne si mal connue

Le Mottarone donc... De quoi parle-t-on? Voilà un nom qui ne vous parlera pas forcément au premier abord. Et voilà bien un de ses intérêts! Ce n'est pas le Gavia ou le Stelvio, un de ces noms mythiques qui font raisonner dans notre esprit la légende du Giro, les duels sur fond de murs de neige, la vision de routes à moitié asphaltées et de pourcentages démoniaques. Le Monte Mottarone est d'une altitude somme toute modeste (juste sous les 1500m) et est surtout loin de tout axe de passage obligé. A son sommet trône une petite station de ski d'où l'on peut dévaler avec une incroyable vue sur le lac Majeur (le plus grand des lacs italiens dont une partie se partage avec la Suisse). On s'imagine ici en hiver et l'on se dit que le spectacle doit être assez saisissant.

vue vers le lac d'Orta

La vue justement. Voilà sans doute le grand argument qui peut vous amener là-haut. Sur le lac Majeur donc bien sûr, puis vers le lac d'Orta, une fois au sommet, vers l'ouest. La vue sur l'ensemble de l'arc alpin vers le nord est également grandiose. Le Mottarone est un vrai petit promontoire posé juste devant la barrière alpine et ses sommets à plus de 4000m. Le Mont Rose se détache très nettement, la pyramide du Viso, si reconnaissable, un peu plus vers le sud-est et puis la plaine du Pô. Il paraît que par temps clair, on peut voir d'ici le Duomo de Milan. Soyons honnête, en règle général, l'air dans la plaine du Po et sur la capitale Lombarde est rarement pur... hormis lors de la dramatique période que nous connaissons actuellement mais où l'occasion d'aller en montagne ne nous est plus donnée. Légende ou non, pour le reste, monter tout là-haut vaut vraiment le détour! Et en plus, le défi sportif est vraiment à la hauteur. Nous allons y revenir.

Baveno lac Majeur

Enfin, dites-vous également que vous pourrez effectuer une boucle car plusieurs routes accèdent au sommet. Ces différents versants et variantes vous offrent d'ailleurs un grand nombre de possibilités pour découvrir ce Mottarone. De mon côté, c'est au départ de Baveno que j'ai effectué cette ascension, au coeur du Golfe de Borromée et ses îles, carte postale la plus connue du lac Majeur. Cadre idyllique s'il en est.

Un panorama qui se mérite

L'ascension présente 21km pour une moyenne de 5,8%. Ne pas trop se fier à cette moyenne d'ailleurs, vous allez comprendre pourquoi plus loin. On est donc dans la catégorie des vrais longs "cols". Le départ s'effectue au bord du lac à environ 200m d'altitude. Prenez un petit moment d'ailleurs pour vous échauffer le long du lac, sur le plat en traversant Baveno, en allant vers Stresa et en levant les yeux pour admirer les magnifiques hôtels et maisons datant de la fin du XIXe et début du XXe siècle. Il y a une petite ambiance Côte d'Azur de la Belle Epoque ici. Le printemps est la période idéale pour venir visiter le coin. La végétation explose, les couleurs, les senteurs... Le lac Majeur est d'ailleurs extrêmement connu pour ses exceptionnels jardins. Pour les allergiques aux pollens (j'en fais partie)... allez-y quand même et prenez votre mal en patience! Cela vaut la peine de tousser et d'éternuer. Et puis éviter l'été, c'est aussi éviter la circulation très dense et le tourisme un peu trop... massif. Attendez alors plutôt l'automne et ses feuilles mortes, autre saison magnifique dans cette région des lacs italiens.

Dès la sortie de Baveno, on entre dans le vif du sujet : du 6,5-7%, sur une route au rendement très inégal, pendant 6km. On monte à travers de belles maisons et villas plus ou moins rénovées au charme très mélancolique. L'ambiance est très typique du secteur. Ici venaient se mettre au vert les riches familles aristocratiques ou industrielles, lombardes et piémontaises. Aujoud'hui, l'argent et les moyens de transport permettent de s'offrir plus facilement des destinations plus lointaines et plus "exotiques". On choisit plus facilement les caraïbes que les bords du lac... Mais ce merveilleux patrimoine architectural, lui, est toujours là. Rapidement les premières vues sur le lac s'offrent à nous. Ainsi qu'un premier répit. C'est une des caractéristiques de cette montée d'ailleurs : il y a plusieurs zones de récupération, ce qui permet d'encaisser plus facilement, aussi bien physiquement que mentalement, les pourcentages parfois très élevés que l'on y rencontre. Ici vous aurez 4km très tranquille avant l'intersection qui précéde la commune de Gignese. Au feu, prendre à droite, et là... les choses très sérieuses commencent. 15%, 16%... jusqu'à une pointe à 20! Pas extrêmement long mais impressionnant. Juste avant de déboucher à la hauteur du Jardin Alpin où la vue sur le lac est absolument splendide. Et qui offre une nouvelle pause salvatrice.

panorama sur le lac majeur

On monte quasimment toujours dans une forêt très agréable. J'imagine que l'été on doit l'apprécier particulièrement. Le point notable suivant est le "péage". Oui, cette route vers le Mottarone est une route à péage car en partie privée. Les terrains appartiennent à la famille Borromée qui en assure donc l'entretien. Pour les cycliste pas de soucis : votre sueur sera le prix de votre passage. Profitez bien du kilomètre suivant en faux-plat descendant car le final est rugueux : 7,5% de moyenne sur les 7 prochains kilomètres dont... les 4 derniers à 9,5! On grimpe à l'ombre, dans une belle forêt de feuillus et la route rappelle ces routes du Giro que l'on connait tant, avec ces bandes blanches continues sur les deux côtés de la chaussée. Et avec ces pourcentages que l'on retrouve rarement par chez nous.

montée vers le Mottarone

Sommet du Mottarone

Le dernier kilomètre est plat. On y pense, cela réchauffe toujours un peu le coeur et l'esprit. Bientôt, au détour d'un dernier virage serré et cabré, après avoir passé la cabane marquant la fin de la route à péage, le sommet du Mottarone apparaît devant nous, dénudé, avec son antenne caractéristique. Une boucle fait le tour du sommet et permet d'atteindre la petite station de ski qui s'y trouve. Il est temps de profiter du panorama vers les Alpes encore enneigés. Le début de la descente vous permettra d'admirer en contre-bas le lac d'Orta dont les eaux sont paraît-il les plus pures d'Italie. Je ne saurais que vous conseiller d'aller y faire un tour.

Les Alpes vus du Mottarone

Du côté des pros

Si cette montée est relativement méconnue, le Giro est tout de même passé quatre fois ici (66, 97, 2001, 2011). Lors du dernier passage en 2011, l'étape partait de Bergame, ville la plus meurtrie par l'épidémie de Coronavirus que nous connaissons actuellement. Cette année là, c'est un coureur français qui était passé en tête au sommet : Jérôme Pineau, l'actuel Manager de l'équipe Continental Pro Vital Concept-B&B Hôtels. Il s'agit d'ailleurs de la seule ascension par le versant Stresa, décrit ici. Habituellement la course était toujours arrivée par Armeno, du côté du lac d'Orta.

montée vers le Mottarone

Du côté des pros toujours, notons que de 2002 à 2006 le GP SBS Miasino-Mottarone, course contre-la-montre en côte, remportée par Gilberto Simoni (2 fois) ou Ivan Basso, se déroulait sur ces pentes. Le Mottarone fût également souvent au programme du Tour du Piémont dans les années 70.

Un lieu idéal pour séjourner

Voilà donc une montée que je vous conseille vivement, ainsi qu'un petit séjour dans le coin. Et pas que pour le vélo! La visite des îles et de leurs fabuleux jardins, les traversées du lac en bateau, les nombreuses randonnées dans des zones classées, la proximité des autres lacs italiens (Côme, Orta, Varese...) voire de Milan si une envie de ville vous prend... le secteur ne manque pas d'atouts. Et bien sûr, la gastronomie : nous sommes en Italie, inutile de vous faire un dessin. Je vous conseille de séjourner du côté de Baveno, et plus précisemment dans la localité de Feriolo, où vous trouverez un très sympathique Bed and Breakfast au bord du lac tout simplement nommé "il Feriolo". Lorsqu'on trouve des petites pépites comme celle-là, on hésite parfois à les divulguer. Mais allons-y, soyons partageurs!

Feriolo, lac Majeur

Le Mottarone : carte et profil

Profil altimétrique Monte Mottarone

carte montée Mottarone

 

Des informations sur la lac Majeur

https://www.lelacmajeur.com/fr_FR/home

https://www.distrettolaghi.it/fr

 

 

 

Commentaires

Revenir en haut de la page