Cédrick Dubois, livraison de médicaments à vélo durant le COVID-19

logo

Cédrick Dubois, livraison de médicaments à vélo durant le COVID-19

Cédrick Dubois, aider les plus isolés en livrant des médicaments à domicile

 

Cédrick Dubois est bien connu dans la communauté cycliste par ses résultats sportifs. Le vainqueur de l’Etape du Tour 2019, aussi surnommé Kong Fufù, est un adepte du « vélo taff ». Plus qu’un mode de déplacement, c’est devenu pour lui un vrai mode de vie. Policier municipal de métier, c’est chaque jour qu’il se rend sur son lieu de travail à vélo de route ou gravel. 

Durant cette période de confinement, Cédrick s’est vu proposer par son pharmacien la possibilité de livrer à vélo, à titre bénévole, des médicaments dans des villages reculés et à des personnes isolées.

Cédrick Dubois livraison médicament vélo

« En passant chez mon pharmacien et en discutant quelques instants, il m'a demandé si j'étais intéressé pour livrer des médicaments à vélo au domicile de personnes âgées, vulnérables, fragiles, habitants dans des zones ou des hameaux isolés afin de les préserver en leur évitant de se déplacer. Je lui ai donc proposé spontanément et bénévolement mon aide »

C’est donc sur ses heures libres, que notre Kong Fufù a mis à profit ses talents de cycliste pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin dans cette période particulièrement difficile.

« Rapidement, il m'a établi un contrat de travail bénévole au bénéfice des pharmacies de Contes et de l'Escarène, justifié par la situation à caractère exceptionnel que nous vivons. La pharmacie me délivre alors un justificatif de déplacement professionnel pour me permettre d'effectuer les livraisons »

C’est jusqu’à 12 livraisons quotidiennes qui sont effectuées avec une organisation millimétrée pour que les personnes aient leur médicament dans les meilleurs délais. A titre personnel, c’est un bon moyen pour Cédrick, passionné de grands espaces, de pouvoir pédaler tout en aidant son prochain.

« Cela me permet à titre personnel de donner du temps de libre pour enlever une charge de travail conséquente aux pharmaciens de la vallée. C'est un acte gratifiant, les personnes sont très contentes de se voir livrer leurs médicaments et encore plus à vélo dans des lieux parfois vraiment isolés par des pistes en terre »

Cédrick Dubois livraison médicament

Le vélo, moyen de déplacement post-confinement ?

D’abord strictement interdit, le vélo pourrait bien devenir un moyen de circulation choisi après le confinement. En effet, beaucoup de pays de l'UE ont fait du vélo un moyen de déplacement privilégié durant cette crise sanitaire qu’est le COVID-19. L’OMS recommande fortement le vélo comme meilleur moyen de circulation des populations sans risque de propagation du virus, s'il est effectué individuellement. 

Si le vélo venait à être choisi comme moyen de déplacement post-confinement, il n’en est pas moins que le désamour de la population pour la petite reine risque d’être un frein. 

« Durant mes livraisons je me suis fait arrêter par des collèges policiers qui m’ont reproché de porter une tenue trop sportive pour une livraison ».

Dans le Sud de la France, bons nombres de cyclistes rapportent des altercations avec des automobilistes estimant être prioritaires sur les routes mettant en danger la vie de deux roues. Il n’en est pas moins que la France est globalement en retard sur l’aménagement de son territoire pour les cyclistes et qu’il devient difficile, tant pour les automobilistes que pour les deux roues, de partager la route sans danger.

Pourtant, la prise de conscience commence à s’amorcer notamment avec la volonté montante des politiques d’aménager des pistes cyclables sur le territoire pour permettre de se déplacer en toute sécurité. Encore faudrait-il que les communes concertent les principaux concernés au travers des clubs notamment, pour des aménagements optimisés. 

Mais cette opportunité d’un nouvel élan du cyclisme comme moyen de déplacement sûr, bon pour la santé et écologique doit être une prise de conscience globale et sociétale dans laquelle les collectivités, les entreprises, et les citoyens s’engageraient.

Cédrick en vtt

 

Commentaires

Revenir en haut de la page