Cyclos montagnardes : l'appel des cimes!

logo

Cyclos montagnardes : l'appel des cimes!

Les images de déneigement et d'ouverture des cols remplissent peu à peu les réseaux sociaux annonçant la saison de la haute montagne et des cyclosportives à gros dénivelés. Généralement, l'Etape du Tour est le point central de l'été, passage quasi obligé de la plupart d'entre vous. Il y a également la Marmotte, l'une des épreuves les plus célèbres au monde. Mais à partir du mois de juin le calendrier français vous propose un nombre important de compétitions sur l'ensemble de nos massifs : Alpes du Nord, du Sud, Vosges, Massif Central, Pyrénées, aucun relief n'est oublié!

Voici donc une présentation des 9 épreuves qui pour les prochains mois de juin et juillet vous proposent des dénivelés égaux ou supérieurs à 4000m. Faites votre choix et répondez à l'appel des cimes!

Les Trois Ballons - 08 Juin

210km 4400m D+

Luxeuil-les-Bains (Haute Sâone)

C'est dans le massif Vosgien que se lance la grande saison des cyclos à gros dénivelés! Au départ de Luxeuil-les-Bains, c'est un parcours de 210km qui vous est proposé. Peu d'épreuves dépassent cette barre symbolique des 200 bornes. L'arrivée est jugée à La Planche des Belles Filles (1025m), une station rendue célèbre par le Tour de France qui revient ici régulièrement depuis son premier passage en 2012 et une victoire d'un certain Chris Froome. Ici on reste dans des altitudes plus faibles que dans les Alpes, mais attention à l'enchainement des difficultés! Pas moins de 6 ascensions au total (Ballon de Servance, Col d'Oderen, le Grand Ballon via le Markstein, col de Hundsruck, Ballon d'Alsace et Planche des Belles Filles) avec par endroits des pourcentages très sévères!

La Mercan'Tour Bonette DT SWISS - 16 Juin

190km 4600m D+

Valberg (Alpes-Maritimes)

Une épreuve récente (il s'agit de la 4e édition cette année), mais avec son passage à 2802m à la Cime de la Bonette, il s'agit de la plus haute des épreuves que nous vous présentons. De la plus haute cyclo d'Europe même, tout simplement! Son parcours en plein coeur du Parc National du Mercantour est une pure merveille. Les Alpes Maritimes sont sans doute la partie la moins connue des Alpes françaises mais peut-être la plus sauvage. Vous pourrez également passer une deuxième fois la barre des 2000m au sommet du col de la Cayolle (2326m) qui par ce versant Ubaye est absolument sublime. On va donc très haut avec des cols longs, dans des pourcentages cependant abordables. La montée (14km à 6%) vers la station-village de Valberg (1672m) est la dernière difficulté du jour. Départ et arrivée de l'épreuve, à seulement 80km de Nice, cette station est un point de chute idéal pour rester quelques jours et découvrir les très nombeuses autres ascensions alentour. Pour ceux un peu apeurés à l'idée d'affronter les 900 derniers mètres de dénivelé vers la station, une arrivée est proposée au pied, dans le village de Guillaumes, avec navettes gratuites pour rallier ensuite Valberg. Une épreuve à découvrir absolument!

L'Ardéchoise - 22 juin

220km 4270m D+

Saint Félicien (Ardèche)

L'Ardéchoise est devenu le grand rendez-vous qui rassemble aussi bien les cyclotouristes que les cyclosportifs. Cet évènement est une véritable fête du vélo pendant 4 jours qui implique tout le département de l'Ardèche et réunit en moyenne 15 000 personnes. De multiples parcours sous le format randonnée ou cyclosportive, chacun trouvera chaussure à son pied! C'est bien entendu ici le grand parcours cyclosportif qui nous intéresse. Un parcours de 220km, excusez du peu, et qui répertorie pas moins de 10 ascensions. Une succession de cols de moyenne altitude (le point culminant du parcours, le col du Gerbier de Jonc, culmine à 1417m), typiques de cette zone du Massif Central. Nous sommes loin des longs cols à haute altitude des Alpes mais gare tout de même à l'indigestion!

L'Ardéchoise vaut également pour son ambiance, tous les village traversés s'investissant énormément dans l'évènement.

Super Granfondo Galibier-Izoard - 22 juin

198km 4650m D+

Serre Chevalier (Hautes-Alpes)

Attention, cols mythiques! Le "Supergranfondo" en regroupant Galibier et Izoard mérite sans doute son appelation. Ces deux cols sont sans doute les deux plus connus et emblématiques des Alpes. Leur nom fait écho avec la grande histoire du Tour. Et cette année vous aurez même droit à une double dose de Galibier (2645m) puisque vous pourrez le monter par ses deux versants. D'abord par Le Lautaret, puisque l'épreuve est cette année centralisée à Serre Chevalier, puis après un demi-tour à Valloire retour via le versant Plan Lachat. Deux Galibier en 66km! Il vous en reste encore 122... avec l'Izoard par son versant le plus légendaire, celui de la Casse Déserte. Coppi, Bartali, Bobet et plus récemment Andy Schleck, dans une échappée "à l'ancienne" en 2011, ont marqué ce col. Ce sera cette année la 2e édition de cette épreuve qui avait regroupé environ 600 participants pour son lancement.

L'Ariégoise XXL - 29 juin

181km 4026m D+

Tarascon sur Ariège (Ariège)

L'Ariège, ce sont les Pyrénées à l'état sauvage. Si on ne monte pas ici très haut en altitude, les cols y sont souvent raides. Ils accueillent également très régulièrement le mois de juillet venu la grande caravane du Tour : col de Péguère, col de la Core, col de Latrape, col d'Agnes et Port de Lers, point culminant du parcours à 1517m, sont au programme en 2019 de ce format XXL de l'Ariégeoise lancé il y a de cela 4 ans. Mine de rien, l'Ariégeoise est entrée dans le cercle fermé des épreuves historiques françaises. Créée en 1995 elle est aujourd'hui une institution, reconnue pour ses paysages sauvages, la qualité de son accueil et son ambiance festive. Elle regroupe chaque année environ 5000 participants. Si l'Ariège n'est donc pas la partie la plus connue des Pyrénées, que l'on a souvent trop tendance à limiter aux Tourmalet, Aubisque ou Aspin, le pari des organisateurs a été gagné ! En dehors de ce format XXL, l'Ariégoise propose au total 5 parcours différents, pour s'adapter au plus grandd nombre.

L'Alsacienne - 30 Juin

167km 4500m D+

Cernay (Bas Rhin)

Créée il y a seulement 4 ans, l'épreuve qui se présente comme "la cyclosportive des Hautes Vosges" a immédiatement fait le plein en dépassant la barre des 2000 inscrits. Son grand parcours nommé "l'indomptable" (qu'il vous faudra pourtant bien dompté!) propose un dénivelé de 4500m. Dans les Vosges on ne monte jamais très haut, mais on monte souvent! Et les pentes sont raides. On entre de suite dans le vif du sujet avec l'ascension vers le Grand Ballon (1343m) mais il faut vraiment garder des réserves pour les 50 derniers kilomètres qui proposent l'enchaînement Firstplan, Petit Ballon, Platzerwasel soit encore 1500m de dénivelé. Pas beaucoup de tronçons de plat à se mettre sous la dent lorsque l'on regarde le profil altimétrique de cette épreuve!

La Fausto Coppi - 30 Juin

170km 4150m D+

Cuneo (Piémont-Italie)

Oui cette épreuve n'est pas en France... mais la Fausto Coppi fait cette année partie du Challenge Granfondo Alpes-Maritimes. La proximité de Cuneo de la Côte d'Azur et de la vallée de l'Ubaye fait que l'on peut sans problème inclure cette cyclo dans notre liste. D'ailleurs le contingent de français au départ y est chaque année très important. La Fausto Coppi est une des plus anciennes épreuves européennes et soufflera cette année ses 32 bougies. Nous ne pouvons que vous conseiller d'aller passer le week-end dans l'agréable cité de Cuneo (où l'on mange très bien!) et de découvrir... le terrible col de Fauniera (2484m)! 22km à 8% de moyenne dont les 15 derniers à... 9,5%. Un vrai col "italien" dans la grande lignée de ce que seul le Giro peut nous offrir.

Accueil chaleureux, ambiance, organisation et sécurité au top : la Fausto Coppi est vraiment une épreuve à découvrir. Attention cependant, le nombre de dossard est limité à 2600!

LePape Marmotte Granfondo Alpes - 07 juillet

174km 5000m D+

Bourg d'Oisans (Isère)

Epreuve historique (ce sera la 38e édition cette année) du calendrier cyclosportif internationale, la Marmotte c'est avant tout un parcours de légende et l'une des épreuves les plus dures avec ses 5000m de dénivelé. Est-il encore besoin de la présenter? Glandon (1924m), Télégraphe, Galibier (2645m), Alpe d'Huez... Sur ces pentes ce sont écrites les grandes pages de l'Histoire du Tour ce qui fait l'attrait et le succès de cette épreuve. Près de 8000 participants dont une immense majorité d'étrangers... avec bien entendu une très importante part de Hollandais, Alpe d'Huez "la montagne des hollandais" oblige!

Une épreuve que tout cyclosportif amoureux de montagne et de cols de légendes se doit de faire une fois dans sa vie. Il faut cependant s'y prendre très tôt pour espérer avoir un dossard.

 

 

L'Etape du Tour / Albertville-Val Thorens - 21 juillet

135km 4500m D+

L'Etape du Tour est devenu LE passage obligé de la saison cyclosportive. Bien souvent l'objectif, voire l'unique épreuve de la saison pour bon nombre de cyclos. Et avouons le, il faut en effet avoir fait une fois cette épreuve. Se retrouver sur les routes qu'emprunteront les coureurs du Tour quelques jours plus tard a une saveur particulière, avec la sécurité et l'infrastructure d'une épreuve évoluant sur route totalement fermées. Alors oui, on peut parfois reprocher à l'Etape du Tour et ses plus de 15 000 participants (pas tous bien préparés avouons le...) son côté extrêmement "commercial" (le dossard est tout de même à 115€), mais comment ne pas se laisser tenter au moins une fois... Cette année le magnifique Cormet de Roselend (1970m) est au programme et l'arrivée à Val Thorens, à 2365m, va marquer les esprits... et les organismes. Car si la pente n'est pas très rude (5,5% de moyenne), cette montée est extrêmement longue (33,5km). Ajoutée à l'altitude et au dénivelé cumulé (4500m tout de même!), cette Etape du Tour 2019 risque de faire des dégâts malgré sa courte distance (135km)

Commentaires

Revenir en haut de la page