Gassin Golfe de Saint-Tropez GranFondo, une valeur sure du début de saison

logo

Gassin Golfe de Saint-Tropez GranFondo, une valeur sure du début de saison

La cyclosportive Gassin Golfe de Saint-Tropez GranFondo est devenue une valeur sûre du début de saison. Départ sur le mythique port de Saint Tropez, un parcours valloné, des paysages à couper le souffle, il n'en faut pas moins pour ravir un cycliste !!!

Un parcours exigeant aux paysages somptueux

Si vous ne connaissez pas le Var, c'est une occasion rêvée de méler sport et "tourisme". Mais ne vous y méprennez pas, vous risquez de ne pas beaucoup admirer le paysage. En effet, que vous optmiez pour le moyen (134km et 2250m d+) ou pour le grand parcours (162km et 2550m de d+), ils contenteront tous les profils de cycliste.

Après un départ rapide dans les rues de Saint Tropez, la première difficulté, le col de Ramatuelle, permet d'écrémer le gros peloton supérieur à 1000 coureurs. Cap ensuite sur le littoral par la route principale qui relie Cavalaire au Lavandou avant de bifurquer vers le Col du Canadel qui permet de s'éloigner des grands axes assez fréquentés par les voitures... Au sommet du Barral (dans le prolongement du Canadel) un panorama digne d'une carte postale s'offre à nous.

cyclosportive saint tropez
@grandtrophée

 

Peu de répis pour les coursiers qui empruntent la Route des Crètes au revêtement à gros grains typiques des routes de l'arrière pays Varois. Après une descente sinueuse, l'enchainement se fait directement sur le col du Babaou, roulant mais usant... 

Direction ensuite la difficulté majeure des deux parcours avec le col de Notre Dame des Anges, connu tant par la difficulté de l'ascenssion que par la technicité de la descente... C'est souvent dans ce col que les meilleurs font la différence. A 90km de l'arrivée pour le grand parcours, il reste encore de quoi user les jambes.

Vous l'aurez compris peu de plat sur cette belle cyclosportive de début de saison... Sans transition, les cyclistes emprunteront ensuite le Col de Taillude qui surplombe le village de Grimaud où se sépare les deux parcours. Le 162km fera une boucle supplémentaire avant de rejoindre l'arrivée au sommet du magnifique village de Gassin. Ces trois derniers kilomètres, les cyclistes s'en souviennent autant que tous les cols de la course réunis... 3km qui achèvent généralement les jambes avec une rampe finale à plus de 16%... De quoi faire une belle photo finish !

Parcours cyclosportive saint tropez
crédit @grandtrophée

 

Une édition 2019 à la hauteur des espérances

Si la météo a été quelque peu capricieuse, cela n'a pas gâché la fête pour autant. La course a toujours autant de succès auprès des cyclistes qui s'y inscrivent massivement chaque année, même si le nouveau prix de 75€ tout de même, a quelque peu fait grincer des dents... Mais en contre-partie, les coureurs se sont vu offrir un maillot. 

Comme chaque année, c'est une belle bataille que se sont livrés les coursiers de tête avec la victoire de Raphael Verini suivi de près de Carlo Fino, et de Stefano Sala sur le parcours 162km. Côté féminin, c'est Emily Rochedy qui s'impose largement devant, Anja Buysse et Avril Laheurte au coude à coude.

Sur le moyen parcours Alexis Carlier s'impose devant Florent Gardella et Floreani Laurent chez les hommes. Chez les femmes, on retrouve Delphine Reinert sur la plus haute marche devant Claire Bonnenfant et Sandrine Pascal.

A l'arrivée les coureurs se retrouvent autour de la traditionnelle Paella, au coeur même du village de Gassin en attendant la remise des prix. 

Le Team GranFondo avec Avril Laheurte qui confirme sa belle préparation hivernale

Du côté de notre team, Avril été la seule présente au départ et elle a tenu son rôle avec brio. Alignée sur le grand parcours, elle a pris une magnifique 3ème place au scratch féminin, confirmant ainsi son hiver studieux. Avril revient après deux années compliquées où elle a enchaîné les pépins physiques. Sortie de ce mauvais passage, elle a décidé de rejoindre le team et reprendre une saison de cyclo sans pression. Visiblement la patience et l'entrainement ont payé.

Elle avait a coeur de participé à cette course car elle vient souvent en stage dans la région et connait donc bien ces routes qu'elle apprécie... 

Avril nous fait une retour sur sa course. Encore bravo pour ce beau premier podium qui en appelle bien d'autres.

"Je suis partie assez loin dans les SAS, il m'a donc fallu jouer des coudes pour remonter les groupes de cyclistes. Je rattrape ensuite plusieurs filles mais je n'avais aucune idée de mon classement à ce stade. Les sensations n'étaient pas extraordinaires ce jour-là mais la belle charge d'entrainements accumulés cet hiver m'a permis de faire une bonne course. Je me fais reprendre par une fille, qui sera 2e, à 30km de l'arrivée. Nous restons ensemble jusqu'à l'arrivée mais au dernier raidar final, je n'avais plus de jus. Je finis 3eme mais heureuse de ma course. 

Une bonne coupure va me permettre de surcompenser des effets et du travail effectué pour ensuite repartir vers de nouveaux objectifs."

avril laheurte

Commentaires

Revenir en haut de la page