Granfondo La Vençoise, "Classique" azuréenne

logo

Granfondo La Vençoise, "Classique" azuréenne

Vingt-cinq ans. Un quart de siècle, cela commence à être un bel âge pour une cyclosportive. S'inscrire dans le temps est une preuve de sérieux et de qualité pour l'équipe du CC Vence qui vous attend donc à nouveau cette année, le 12 mai prochain. Dans un département qui a connu tout au long du début des années 2000 une disparition des épreuves chronométrées, la Vençoise a fait office de point de résistance, de dernière bouée de sauvetage. Si le cyclisme et notamment les épreuves "cyclos" sont reparties de plus belle depuis quelques saisons, la Vençoise y est donc pour quelque chose en ayant su tenir le flambeau. A présent 3e manche du "Challenge Granfondo Alpes Maritimes" (4e même pour les Dames), elle continue à nous offrir ce qui fait son charme depuis plus de deux décennies.

 


Vence et le Parc Naturel Régional des Préalpes d'Azur

 

Privilège de l'ancienneté, la Vençoise et son parcours de moyenne montagne, à cheval entre l'arrière-pays grassois et niçois, est donc entrée tranquillement dans la caste des épreuves qui méritent leur appelation de "classique".
Point de départ et d'arrivée de l'épreuve, la ville de Vence dispose d'une situation assez idéale sur la Côte d'Azur, à mi-chemin entre Nice et Cannes notamment. Un peu surélevée, à 325m d'altitude, elle permet de quitter immédiatement les zones très urbanisées pour s'évader dans un environnement extrêmement sauvage. Contraste garanti.

Vence
Vence - Photo OT Vence

Ce territoire que vous allez traverser, c'est le Parc naturel Régional des Préalpes d'Azur, fait de larges plateaux calcaires et de villages perchés. Peu de circulation, des routes la plupart du temps en excellent état... cette zone est un vrai paradis pour cyclistes. Elle offre à certains endroits, notamment lors de la montée du col de Vence ou vers le col de l'Ecre du côté de Gourdon, d'imprenables vues sur la Méditerranée. Devant vous s'étalent la Baie des Anges, le Cap d'Antibes, les îles de Lérins, l'Estérel... n'en jetez plus! Lever le nez du guidon est ici plus qu'un conseil que l'on peut vous donner : c'est une obligation.

Cette immersion dans cet espace naturel préservé a poussé l'équipe d'organisation à limiter quoiqu'il arrive le nombre de participants à 500 afin d'avoir le moins d'impact négatif et ce depuis plusieurs saisons. Vous l'aurez donc compris, à la Vençoise, on est pas là pour "faire le nombre" coûte que coûte. Quant au format de l'épreuve, il reprendra cette année celui qui avait été proposé en 2018.

Deux parcours chronométrés et une randonnée : la même formule qu'en 2018

La Vençoise propose deux parcours qui se séparent au bout de 62km, de quoi vous donner le temps de vous faire une idée sur votre forme du jour avant de bifurquer vers le long (150km pour 3100m+) ou de finalement vous contenter du petit (105km pour 2100m+).

Départ de l'édition 2018

Les cols de Vence et de l'Ecre, belvédères sur la Méditerranée

 

Col de Vence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme chaque année les concurrents des deux parcours partiront directement dans le col de Vence (960m), une ascension que l'on a retrouvée très régulièrement dans les tracés de Paris-Nice ces dernières saisons. Long de près de 10km avec une pente moyenne de 6,5%, il n'est pas à prendre à la légère. D'autant plus que sa position au km 0 peut le rendre très piégeux : on a vite fait de s'y mettre en surrégime pour essayer de suivre le rythme et l'addition peut être lourde par la suite. Nous ne pouvons donc que vous conseiller d'en garder sous la pédale dans cette première difficulté et de trouver un groupe à votre niveau, la route est encore longue.

Après une vingtaine de kilomètres en profil descendant, voici déjà la deuxième difficulté du jour : la montée vers le col de l'Ecre (1120m) via Gourdon. Il s'agit d'une montée plutôt roulante dans l'ensemble (5% de moyenne) mais tout de même assez longue (13km). Ce col est le haut lieu de l'Iron Man de Nice, point culminant du parcours vélo. Une bonne occasion pour nos amis triathlètes de venir le reconnaître en conditions "réelles". Au sommet, la mer, que vous pourrez là encore observer pendant une bonne partie de la montée, va disparaître derrière vous au moment où vous vous engagerez sur le plateau de Caussols. Tout cela reste très subjectif, mais cette partie du parcours est absolument magique et lorsque le soleil est de la partie (ce qui est souvent le cas ici), la mer étincelante au loin et les roches calcaires resplendissantes au soleil dans cet univers très minéral créent une ambiance unique.

Gourdon et la Méditerrannée
Gourdon - Photo G.Germain
PNR Préalpes d'Azur

Sur la Vençoise, on choisit son parcours en cours de route


Bientôt arrive la séparation entre les deux parcours, au lieu dit des Quatre Chemins, après le petit col de Castellaras (1248m, 3,7km à 4,8%) : à vous de faire votre choix ici! Le parcours de 105km va retourner chercher le revers du col de Vence, que vous avez descendu en début de parcours, en prenant la spectaculaire descente des Clues de Gréolières. Vitesse et panorama garantis : les deux s'accordant difficilement, restez attentifs, même si la route est à cet endroit excellente. Le col de Vence par ce versant via Saint Pons n'est pas très difficile : 5km à 5% suivis d'une longue partie plane.

Le grand parcours va vous permettre de rallonger votre balade dominicale de 45km en y rajoutant la montée du col de Bleine (1439m- 4km à 6%) puis la très longue redescente vers Roquesteron par le col de Pinpinnier où vous traverserez notamment la spectaculaire Clue d'Aiglun. Si tout le final, par la vallée de l'Estéron et le retour sur le col de Vence par Bézeaudun et Coursegoules, (emprunté par le Tour du Haut-Var cette année) ne présente plus de gros pourcentages, il est particulièrement usant. Au col de Vence on a tout de même dépassé la barre des 3000m de dénivelé. L'addition commence a être salée.

Et n'oublions donc pas la Randonnée! D'une distance de 86km, elle offre un parcours très sympathique avec le col de Vence, la montée des Clues de Gréolières, la traversée du plateau de Caussols et le retour par les très jolis villages de Gourdon, Bar-sur-Loup et Tourette-sur-Loup. De quoi accompagner les amis qui feront la cyclosportive, les voir passer à de nombreux endroits en attendant de partager le buffet d'arrivée. Tout cela pour la modique somme de 12€.

 

Arrêt du chrono au sommet du col de Vence pour plus de sécurité

Cette année l'équipe d'organisation a fait le choix de stopper le chrono au sommet du col de Vence. Un choix ayant pour but d'améliorer encore les conditions de sécurité. L'arrivée jugée à Vence à la fin de la très rapide descente du col présentait il est vrai quelques risques. Etait-il vraiment nécessaire de les prendre dans ces derniers 10kms alors que l'on avait déjà eu 140km pour se départager? Les descendeurs de haut-vol trouveront sans doute à y redire et on peut l'entendre. Mais plus que jamais, les conditions de sécurité doivent prendre le pas sur toute autre considération. Ces 10 derniers kilomètres, vous pourrez donc les faire cette année tranquillement, en musardant et en admmirant le paysage... ce que vous n'aurez peut-être pas eu le temps de faire à l'aller, dans le sens de la montée, où vous serez un peu plus à la tâche, le nez dans le guidon!

Stefano Sala s'impose sous la pluie en 2018

L'après-course se déroulera encore cette année à la salle Falcoz où un copieux buffet attend tous les participants. Si la Vençoise accueille souvent jusqu'à 500 personnes, l'an passé les conditions météo avaient joué avec les nerfs des organisateurs. Car si la proximité de Vence des grandes agglomérations azuréennes est une force pour cette épreuve, puisqu'elle peut ainsi compter sur un grand réservoir de concurrents à quelques kilomètres seulement, celle-ci peut aussi devenir l'une de ses faiblesses : les concurrents attendent le dernier moment pour s'inscrire, notamment en scrutant les bulletins météo. Chose que l'on peut comprendre mais qui complique encore le travail des organisateurs. En 2018 cela avait été flagrant.

S'engager à l'avance sans risque avec l'assurance "Circle Ticketing"

Cette année, vous pourrez remédier à cela en optant pour l'assurance-annulation Circle Ticketing, proposée au moment de votre engagement. Pour 4,50€ supplémentaire, elle vous permet de vous faire rembourser, sans justificatif. Un petit coût supplémentaire pour vous, un petit geste pour l'organisateur... du gagnant-gagnant!

Bref, nous ne pouvons que vous encourager à venir découvrir ou redécouvrir cette Vençoise dont l'organisation, sans prétention, tout en simplicité mais dans le plus grand des sérieux, vous permettra encore une fois de passer un très beau dimanche matin sur les routes des Préalpes d'Azur. L'équipe Granfondo France sera elle présente sur place le 12 mai afin de vous faire vivre de l'intérieur cet événement.

Toutes les informations et les inscriptions sont disponibles sur Granfondo France

INSCRIPTIONS

 

En attendant, vous pouvez également visionner les vidéos 3D des parcours :

Vidéo 3D du parcours 150km

Vidéo 3D du parcours 105km

Commentaires

Revenir en haut de la page