La Pierre Chany - La passe de trois pour Stéphane Cognet (Team GFF)

logo

La Pierre Chany - La passe de trois pour Stéphane Cognet (Team GFF)

Photos - La Pierre Chany

 

Début Aout, comme depuis plus de 20 ans, c’est l’occasion de se rendre en Haute-Loire pour la Cyclosportive du nom de Pierre Chany, une des plumes les plus célèbres de l'Equipe, spécialisé bien entendu dans le cyclisme et décédé en 1996. Cette année, nous fêtions la 23ème édition de cet évènement. C’est à Langeac, là où l’homme aux cinquante Tour de France a vécu et est enterré, que se déroule cette épreuve faisant partie du Challenge Assurance Vélo.

Comme sur la majorité des épreuves, plusieurs parcours sont au programme. Les deux principaux (et récompensés) sont la Claude Seguy 113 kilomètres pour 1554m de D+ et la Pierre Chany 153 kilomètres pour 2245m de D+. En revanche les parcours partent décalés afin que les courses ne soient pas faussées. En plus des deux parcours chronométrés, 4 parcours "rando" étaient proposés.


C’est un peu plus de 650 concurrents qui sont venus en ce samedi matin pour prendre part à un de ces différents parcours (chronométré ou non). Si nous ne sommes pas en haute-montagne, les routes de la Haute-Loire autour des gorges de l’Allier ne sont jamais plates. En effet, on est toujours en « prise » sur ces routes et les descentes ne sont pas assez techniques ou pentues pour se laisser aller.
De fait sur la Claude Seguy, c’est un trio qui se présente à l’entrée de Langeac, Damien Poncet, déjà vainqueur en 2018 au sprint, récidive avec un nouveau sprint victorieux. Ils ont ainsi bouclé les 113 kilomètres en 03h09min. A noter la présence de Jeannie Longo sur ce parcours qui en plus de parrainer l’épreuve remportera le classement scratch féminin en 3h22min.
Sur le grand parcours, après de grosses hostilités dans la première boucle de 70 kilomètres, c’est un groupe d’une vingtaine d’unités qui se présente au pied de col de Meyronne (inédit). Celui-ci est court mais avec de forts pourcentages et sur une chaussée étroite avec un mauvais rendement. C’est notre représentant du Team Granfondo France, Cognet Stéphane, qui va faire exploser ce groupe. Il va effectuer une montée sans solliciter de relais et ils ne sont que trois à suivre son tempo. Dans le dernier kilomètre, Paul-Emile Lorthioir du Team Vélo101 craque et c’est un trio qui bascule au sommet. David De Vecchi et Fabrice Gautoudier accompagnent notre coureur. Ceux-ci récupèrent un peu et l’entente se fait immédiatement. Forcément un trio ainsi composé, l’écart se creuse rapidement. Derrière le groupe de contre est composé de cinq hommes. Mais ceux-ci ne reviendront jamais sur le trio de tête d’autant plus que les 30 derniers kilomètres présentent un profil descendant.


Après discussion, Stéphane Cognet et David De Vecchi franchiront la ligne ensemble main dans la main, Fabrice Gautoudier un cran en-dessous ne pouvait qu’accepter ce geste typiquement cyclosportif.
Sur l’édition 2017, Stéphane Cognet avait déjà franchi la ligne avec Geoffrey Lucat, un geste qui avait beaucoup plus à Christian Dauphin, organisateur de l’épreuve. Il a donc encore une fois apprécié et remercié ces deux coureurs d’avoir conclu la journée d’un beau geste plutôt que d’un sprint potentiellement dangereux. C'est la 3e année consécutive que Stéphane s'impose sur cette épreuve.
Le repas d’après course, avec forcément des lentilles du Puy-en-Velay voisin, a permis de retrouver des forces et la remise des prix avec les élus concluait cette belle journée ensoleillée.

LES CLASSEMENTS

 

Commentaires

Revenir en haut de la page