La Risoul Queyras - Dompter le mythique Izoard

logo

La Risoul Queyras - Dompter le mythique Izoard

Texte - Christophe Menei

Photos - Shooting of Emilies Heels-OT Risoul

 

Les 27 et 28 juillet prochain, La Risoul Queyras fêtera sa 11e édition. 11 ans, cela commence à être un bel âge pour une cyclo qui s'est inscrite solidement dans le calendrier français. La Risoul Queyras est aujourd'hui l'épreuve de référence dans les Alpes du Sud avec une participation solide année après année et un fort contingent de participants venus de l'Italie voisine. S'appuyant sur le prestige de l'Izoard, qui en est le point culminant, elle bénéficie aussi d'une vraie politique menée en faveur du vélo par la station qui peut se vanter d'avoir accueilli le Tour et le Giro au cours des ces 5 dernières années.

Risoul dans la cour des Grands

Risoul, c'est la station des Alpes du Sud qui petit à petit s'est fait une belle place dans le monde du vélo. D'abord en accueillant le Tour de l'Avenir, puis le Dauphiné avant les deux plus grandes courses à étapes de la planète : le Tour en 2014 et le Giro en 2017. Il faut dire que la station des Hautes-Alpes a une situation idéale, à quelques emcablures du mythique col d'Izoard et de l'Italie d'où l'on arrive via l'extraordinaire col Agnel. Les Hautes-Alpes se sont aussi des montagnes baignées de soleil et une vraie ambiance sauvage. Le Queyras est un endroit à découvrir, et pas seulement à vélo. La Risoul Queyras quant à elle s'est taillée en quelques années une solide réputation. Et a également fait beaucoup pour la reconnaissance de la station dans le milieu cycliste, montrant son implication, son savoir-faire et sachant garder une convivialité que certaines grosses organisations n'ont pu conserver. La Risoul Queyras a su conserver une taille humaine et c'est aussi ce qui en fait tout l'attrait.

l'Izoard en point d'orgue

L'épreuve en a fait son slogan : "la seule cyclo qui change chaque année ses parcours". C'est un choix et il se défend, car s'il est vrai que l'on aime bien pouvoir refaire chaque année de grands parcours "classiques", l'attrait de la nouveauté peut également plus facilement attiré les concurrents à revenir goûter aux charmes des Hautes-Alpes.

Un parcours qui change mais qui fait tout de même toujours la part belle à l'Izoard, le souverain incontesté des lieux, le "Temple" où depuis 1922 le Tour s'est avancé en procession à 45 reprises. Son ascension reste le clou du spectacle, le mythe pour lequel on vient ici. C'est par son versant le plus mythique, celui de la Casse Déserte, que l'on escalade l'Izoard (15,9km à 6,9%). Là où trône la stèle hommage à Bobet et Coppi. Pour se sentir l'espace d'une matinée sur les traces des Géants de la route...

Les parcours justement, étudions les un peu plus en détails.

Les 3 parcours 2019

Comme les années précédente un parcours très court de 45km (1400m de D+), qui ravira ceux qui veulent découvrir l'ambiance cyclo ou qui ne sont pas préparés aux longues distance, sera proposé. Accessible à tous avec la fameuse montée finale sur Risoul (12,6km à 6,9%) et ses virages dont chacun porte le nom d'un vainqueur du Tour. Il est à noter que ce petit parcours part un quart d'heure après les deux autres parcours (8h30)

Un parcours de 105km (2700m de D+), dense, où l'on entre très rapidement dans le vif du sujet avec l'ascension de l'Izoard (15,9km à 6,9%) après moins de 25km de course et un échauffement dans la superbe vallée du Guil. Avec l'Izoard et la montée de Risoul (12,6km à 6,9%), ce parcours pourra déjà satisfaire le plus grand nombre et vaut en lui-même le déplacement (départ 8h15)

Enfin le grand parcours de 137km (3600m D+), qui ajoute au parcours précédent la montée vers Saint Véran, plus haut village d'Europe, à 2030m, sur les contre-forts du col Agnel (départ 8h15 en commun avec le parcours de 105km)

 

Il est à signaler que pour des raisons de sécurité, le chrono est arrêté dans la descente de l'Izoard.

Les petits plus d'une grande épreuve...

Le critérium organisé le samedi permet d'entrer dans l'ambiance dès la veille de la course. Voilà une animation originale qui fait vivre le coeur de la station et fait monter la température (et les pulsations cardiaques!) en prévision du lendemain. Un bon déblocage de 20km (10 tours de 2km) à tester! La participation au Critérium est incluse dans votre engagement à la cyclo, alors pourquoi s'en priver? (départ 17h)

Cette année encore, un Grand prix de la Montagne sera attribué sur les deux ascensions de l'Izoard et de Risoul.

Cette année vous aurez également la possibilité de faire les parcours de 45 et 105km en mode randonnée, sans chrono, à votre rythme, pour l'unique plaisir de découvrir ces paysages magnifiques.

Et comme d'habitude, avec votre inscription en mode "cyclosportive", vous pourrez bénéficier des belles prestations de cette épreuve : le maillot officiel 2019 (d'un blanc des plus élégant), un forfait ski, un repas, une douche. Et bien sûr vos ravitaillements tout au long de la course (4 sur le grand parcours) et votre chronométrage avec puce. N'en jetez plus!

Découvrir les Hautes-Alpes et le Queyras

Enfin, nous ne pouvons que vous conseiller de profiter de Risoul comme d'un point de chute exceptionnel au coeur des Hautes-Alpes. Cette épreuve a lieu au moment des grandes vacances alors autant en profiter pour aller découvrir ce magnifique coin du massif alpin qui vous offrira d'innombrables ascensions : on a déjà parlé de l'Izoard et de l'Agnel mais Vars, le Lautaret-Galibier et Montgenèvre ne sont pas bien loin... et pourquoi pas basculer vers l'Italie si proche.

Et comme il n'y a pas que le vélo dans la vie, vous pourrez découvrir Briançon, randonner dans le Queyras, vous rendre sur le proche lac de Serre-Ponçon... de quoi remplir un beau séjour en famille.

Avec un tel panel de choses à voir, à découvrir et à escalader, il serait bien dommage de ne rester ici que deux jours!

Loger à Risoul

Les inscriptions pour la Risoul Queyras sont en ligne sur Granfondo France

INSCRIPTIONS EN LIGNE

Commentaires

Revenir en haut de la page