Première édition réussie pour la cyclo Faliconnaise Collines Niçoises

logo

Première édition réussie pour la cyclo Faliconnaise Collines Niçoises

Situé à seulement 10km de Nice, le village perché de Falicon accueillait cette année une nouvelle épreuve cyclosportive, organisée par L'ASBTP Nice, comptant pour le challenge cyclosport du département des Alpes Maritimes. Longue de 103km et 2400m, elle propose aux coureurs un parcours de moyenne montagne dans le proche arrière pays niçois avec en point d'orgue l'ascension finale du Mont Chauve surplombant la baie des Anges du haut de ses 870 mètres. Le mont Chauve est un peu ce qu'est le Mont Faron à Toulon: une Montagne calcaire se dressant au dessus de l'agglomération niçoise, reliée par une route très étroite, granuleuse et pentue.

Mont Chauve Alpes Maritimes

 

Une première édition largement réussie

Ce sont plus de 200 cyclosportifs qui s'élancent donc au pied de cette difficulté pour prendre la direction de Levens, qui permettra aux coureurs de basculer sur la vallée de la Vésubie. La météo s'annonce clémente mais les averses de la veille ont laissé la route plus ou moins humide et sale par endroit.

C'est à partir du 20éme kilomètre que les choses sérieuses s'annoncent : il faut progresser sur une route sinueuse à profil descendant pour rejoindre le fond de vallée. Les cyclistes se doivent d'être attentifs car les routes étroites sont parfois humides. Les coureurs de tête se faisant la guerre n'ont que peu de temps pour admirer le paysage. La route surplombant les gorges de la Vésubie offre pourtant un point de vue impressionnant.

La première grosse difficulté du jour se présente, à savoir l'ascension du col de la Porte, qui se monte en deux temps: tout d'abord par une large montée roulante jusqu'au hameau de Loda entre coupée d'une descente technique menant au pied du col proprement dit. Ce versant a été emprunté par l'édition 2010 du Paris Nice mais également par certaines éditions du rallye de Monte Carlo. La montée est très étroite, et aucun risque d'être gêné par les voitures, le col étant peu emprunté. La route est presque sauvage, il est fréquent de devoir slalomer entre les cailloux qui dégringolent du bord de la route et qui ne sont pas balayés par la circulation. On est là à 100% dans le charme des routes niçoises loin des foules du bord de mer...

Une course rythmée avec un joli plateau de coursiers

La montée s'effectue au train pour les coureurs de tête et c'est finalement à la bascule que les choses s'accélèrent. C'est Alexandre Blain, ex coureur professionnel et triathlète reconverti, qui décide de partir en éclaireur sur une portion de 25km à profil descendant. Sur ses routes d'entrainements qu'il connait par cœur, il met sous pression le groupe de poursuivants.Tout le monde est en file indienne et les cassures s'effectuent lors de la longue et technique descente sur le village de Contes. Et c'est par petits groupes séparés de quelques trentaines de mètres, tentant de reboucher les trous, que les coureurs abordent l'avant dernière difficulté de la journée: le col de Chateauneuf, emprunté quinze jours auparavant lors de la Granfondo Nice.

En revenant sur Blain au pied du col, l'excellent vététiste Maxime Folco, local du Club de Levens ( 3éme de la transvesubienne ) et Dubois Cédrick unissent leur force et créent un écart proche de la minute à son sommet.

Encore une dizaine de kilomètres et les voici lancés dans l'ultime difficulté, les 8km à 7% de moyenne menant à l'arrivée: Le Mont Chauve !

Un petit tour rapide sur Strava pour les connaisseurs et l'on s'aperçoit rapidement que le groupe de tête n'a pas lézardé: KOM Mont Chauve

C'est finalement Dubois Cédrick du Team Granfondo France qui s'impose devant Maxime Folco, offrant ainsi sa première victoire à son équipe  et s'emparant du maillot de leader du challenge granfondo 06 .

Cédrick Dubois vainqueur cyclo Faliconnaise

 

Le petit parcours (97km) quant à lui permettait aux coureurs de couper la ligne d'arrivée au 3éme kilomètre de la montée du Mont Chauve à l'entrée du joli village de Falicon. Un excellent compromis pour le début de saison. C'est l'italien Andréa Pontalto qui s'impose devant Nicolas Nagnin (Bike-Vélo-Test) et Adrien Maire de AVC Aix. 

Chez les féminines, c'est Laurence Reviglio, bien connue dans la région pour ses qualités de grimpeuse, qui prend largement la tête devant Béatrice Richard et Christelle Carrillo sur la parcours 103km. Sur le parcours 97km, on retrouve Louhanna Duplouy sur la première marche devant Durero Claudine.

Rendez-vous pris pour l'année prochaine

La première édition d'une cyclosportive n'est jamais évidente à gérér. La date est déjà un élément clé de réussite. Idéalement placée, La Faliconnaise Collines Niçoises a dû cependant faire face à la courrence de La Corima qui a changé cette année passant de mi-mars à mi-avril. 

Mais le choix du parcours, à la fois abordable par sa distance et challengeant par son dénivelé, a séduit les coureurs venus de diverses régions mais également d'Italie.

Pas de souci niveau sécurité non plus, les routes peu empruntées de l'arrière pays niçois ont laissé aux cyclistes le champs libre pour profiter de cette belle journée. Cela grâce évidemment aux motards qui ont ouvert la course et aux nombreux bénévoles qui sont restés toute la journée le long des routes pour assurer les ravitaillements et la sécurité.

Une belle réussite avec 230 coureurs au départ qui ont fini la journée près d'un repas en attendant la remise des prises proche de la mairie de Falicon. Merci également au village de Falicon d'avoir soutenu les organisateurs dans cette initiative de mettre encore un peu plus le cyclisme en avant.

Rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle édition !

vue falicon

 

 

Commentaires

Revenir en haut de la page