Vaucluse Ladies Granfondo : sous le regard du Ventoux

logo

Vaucluse Ladies Granfondo : sous le regard du Ventoux

3e étape du Challenge Chef de File-Ladies Granfondo, la toute nouvelle épreuve vauclusienne s'est déroulée ce dimanche à Saint Saturnin-Lès-Avignon (Vaucluse) dans des conditions quasi estivales! A la baguette, le CVC Monfavet et les soeurs Marianne Mouchoux et Vanessa Patellaro se sont mis en quatre pour satisfaire les 46 "pionnières" de cette cyclo qu'ils avaient décidé de ne réserver qu'aux femmes. Parcours, météo, ambiance, convivialité... les sourires unanimes à l'arrivée et au moment de la remise des récompenses ne trompaient pas : cette épreuve trouvera son public, c'est certain! Petit récit d'un dimanche au pied du Géant de Provence.

Le pari d'une épreuve 100% féminine

 

Il y a un peu moins d'un an Marianne et Vanessa étaient reparties conquises de la première édition de la Mercan'Tour Ladies, seule cyclosportive 100% dédiée aux Dames du calendrier. Et l'idée a germé : pourquoi ne pas copier l'expérience dans leur département du Vaucluse?

Des réticences, des interrogations, il y en a eu. Une cyclo seulement ouverte aux femmes, c'est le risque (assumé) d'attirer bien évidemment moins de monde sur la ligne de départ. Mais c'est aussi la possibilité de mettre vraiment, et uniquement, les féminines en valeur le temps d'une matinée. Et le cyclisme féminin en a besoin. D'autant plus que ce Challenge propose également d'autres épreuves mixtes (La Catalane et le Raid des Alpilles) avec départs séparés. Rendons donc hommage à ces "organisatrices" (et oui même du côté des organisateurs il est bien rare de mettre le mot au féminin!) qui se sont démenées, avec sourires et bonne humeur en prime.

Marianne Mouchoux,
organisatrice... et 5e!

 

Parcours accessible et météo radieuse

Du côté du parcours, le choix s'était porté sur un tracé "en dents de scie", avec une successions de côtes plutôt courtes et un retour très roulant pouvant devenir "problématique" (au sens sportif du terme bien sûr!) en cas de Mistral. Mais en ce dimanche de mars, celui-ci était aux abonnés absents. Et les concurrentes ont donc pu profiter d'un temps idéal, autant propice à la contemplation qu'à l'effort physique. Car il valait tout de même le coup de lever la tête du guidon pour profiter des agréables paysages du Vaucluse : villages perchés, Lubéron, champs de vignes et bien sûr son Altesse le Ventoux en toile de fond. La carte postale était parfaite.

Margot Lauzier (AC Orange) : une grimpeuse qui gagne au sprint!

Le parcours, la météo, voilà des choses intéressantes, mais il s'agirait aussi de parler de sport. Car du sport il y en a eu, avec un suspens maintenu jusqu'à l'emballage final puisque la victoire s'est jouée au sprint entre un groupe de 10 femmes. Une victoire qui est revenue à Margot Lauzier (AC Orange), une locale qui se définie comme... grimpeuse. Elle n'a en tout cas laissé aucune chance dans l'emballage final à ses compagnonnes d'échappée qui n'auront pas pu voir plus loin que son dérailleur. Ofélie Tastavin (VC Salindre) et Amandine Martin (COCCF) complètent le podium.

Ces 3 coureuses, accompagnées de Florence Le Gallic, Marianne Mouchoux (CVC Montfavet), Sara Touche (UC Gap), Avril Laheurte (Team Granfondo France), Marjolaine Tupin (UC Montmeran), Hélène Vauthier et Jérômine Morel auront pris le large dès la côte de Saint Antoine, première difficulté du parcours, qui intervenait après 13km d'une course qui était partie sur un tempo plutôt lent.

La suite, c'est l'histoire de 10 filles qui ne se quitteront plus. Des bosses (Le Beaucet, Venasque, Mormoiron) trop courtes pour que les grimpeuses y fassent vraiment la différence. Un final très roulant de près de 30km qui pouvait freiner certaines ardeurs. Dans la dernière difficulté, après Mormoiron, Avril Laheurte tentera bien une dernière fois, mais il fallait bien se résoudre à finalement collaborer jusqu'à l'arrivée à Saint Saturnin-lès-Avignon pour laisser parler les pointes de vitesses des unes et des autres.

Une après-course familiale et conviviale

Une fois la ligne passée, la douceur des températures invitait à trainer et à "refaire le match" autour du ravitaillement. Ce dont ces dames ne se sont pas privées! Des sourires, beaucoup de bonne humeur, il y a avait vraiment dans l'atmosphère quelque chose de bien plus détendu que ce que l'on retrouve parfois (je dis bien "parfois"...) du côté des garçons, bien plus obsédés par le chronomètre et la place... et c'en est un (de garçon) qui vous le dit!

Le repas et la remise des prix avait lieu dans la salle des fêtes de Saint Saturnin. Un repas tout "fait maison" et servi dans la bonne humeur. Côté lots, du local, avec notamment d'excellents chocolats artisanaux (oui, je les ai goûtés) et un incontournable Côte-du-Rhône (à consommer avec... vous connaissez la suite). Tout dans le plus pur esprit du cyclosport. Avec des lauréates qui étaient toutes restées pour recevoir leurs lots, une belle preuve de respect pour les organisateurs.trices.

Bilan et perspectives

En ce début d'après-midi, la remise des récompenses passée et la pression retombant peu à peu, il ne semblait pas faire de doutes que l'expérience serait reconduite l'an prochain. En point positif nous avons déjà souligné l'implication du CVC Monfavet et de Marianne Mouchoux (au four et au moulin, puisqu'en plus de s'être totalement investie dans l'organisation, elle prend une très belle 5e place!) et Vanessa Patellaro. Rien à redire sur l'après-course ni sur la sécurité, point on ne peut plus important.

Au niveau des engagées, l'objectif était de 60 participantes. Celui-ci n'a donc pas été tout à fait atteint mais il y a plusieurs explications à cela : la proximité avec le Raid des Alpilles (le dimanche précédent) qui a lui attiré près de 100 participantes était sans doute trop grande. Tout le monde ne peut pas courir tous les week-end! Ensuite, la nouvelle Poli Sud Sainte Baume s'est greffée au calendrier après que la Vaucluse Ladies ait choisi sa date. Or, l'épreuve du Beausset, elle aussi en région PACA, a attiré en toute logique énormément d'azuréens... et d'azuréennes! Marion Bessone, leader du Challenge, y était d'ailleurs, son club de Sanary étant impliqué dans l'organisation. Ce point sera facilement ajustable l'an prochain en travaillant en amont sur le calendrier entre organisateurs. Il y a en Provence-Alpes Côte d'Azur énormément d'épreuves, et nous n'allons pas nous en plaindre, plaie d'argent n'est pas mortelle. Se casser la tête en essayant de caser tout le monde dans un calendrier est tout de même plus encourageant pour le cyclisme que de se retrouver face à une page aussi vide que le Désert de Tartares.

Un changement de date semble donc nécessaire et nous ne doutons pas que celui-ci permettra d'augmenter substanciellement le nombre d'engagées. Engagées qui, il faut le noter, représentaient énormément de départements : certaines étaient venues d'Ile de France, de Champagne, de Franche-Comté, Rhône-Alpes, d'Occitanie et bien sûr de tous les départements de PACA.

Notre conclusion pour les organisateurs : ne changez rien... si ce n'est la date!

Point sur le Challenge Chef de File Ladies Granfondo

Changement de leader suite à cette 3e étape. Margot Lauzier (148 pts) profite de l'absence de Marion Bessone (138 pts)... et surtout de sa très belle victoire pour s'emparer du maillot. Ofélie Tastavin (144 pts) se glisse entre elles sur la 2e marche du podium provisoire. La lutte va être acharnée sur la dernière étape entre La Gaude et Valberg dans les Alpes-Maritimes, les 3 concurrentes étant séparées de seulement 13 points. On ne peut même pas exclure de la lutte pour le podium Marianne Mouchoux (4e avec 130 points)!

Margot Lauzier prend la tête du Challenge

 

Une chose est certaine, à la vue du profil de cette dernière étape (116km pour 2400m de dénivelé avec arrivée dans la station de ski de Valberg après 14km d'ascension à plus de 6%), une arrivée au sprint à 10 semble peu probable. Les petits braquets seront de sortie et les grimpeuses aux anges. Ca tombe bien, Margot Lauzier se définit ainsi. Vivement le 05 mai!

Inscriptions pour la dernière étape

 

CLASSEMENT VAUCLUSE LADIES GF

 

CLASSEMENT CHALLENGE CHEF DE FILE LADIES GF

 

 

Commentaires

Revenir en haut de la page